Il existe différents types d'acquisition de données spatiales.

Sur le terrain même (ou en l'observant), à l’aide d’équipements de positionnement et de mesure :

  • GPS (global positionning system)
  • Équipements de géomètre (station totale, théodolite)
  • Imagerie (Photographie aérienne, oblique, télédétection satellite)
  • LIDAR (Relevé en 3D par laser)

A partir de données sources que l’on sélectionne et que l’on transforme éventuellement :

  • Numérisation, conversion numérique de données analogiques (images, cartes scannées)
  • Adaptation de données existantes pour leur ajouter une dimension spatiale
    • Géoréférencement (calage d’images et de cartes scannées)
    • Géocodage de données alphanumériques (reconnaissance automatique d’adresses et de lieux)
  • Conversion de format, traduction d’informations.